Le calamar géant : mythe ou réalité ?

Une légende vivante, le calamar géant

Dans l’imaginaire collectif, le calamar géant (ou calmar géant) se confond avec certaines créatures fantastiques issues de vieilles légendes maritimes.

Jamais personne n’a pu observer cette fascinante créature dans son environnement naturel, seuls ont été étudiés quelques spécimens échoués. De ces monstres des profondeurs, on ne connaît que les marques qu’ils laissent sur la peau des cachalots, leurs prédateurs.

L’attaque du calamar géant de « 20000 lieux sous les mers »

Dans le musée d’histoire naturel Te Papa, à Wellington (Nouvelle-Zélande), se dresse une salle mystérieuse qui comblerait la soif des plus curieux. On y trouve la dépouille d’un calamar géant. Des pêcheurs néo-zélandais l’ont découvert à la surface des eaux antarctiques. Il était encore vivant lorsqu’ils l’ont repéré. Malheureusement pour lui, il était très mal en point. Ce qui explique sûrement pourquoi il s’est retrouvé accidentellement en surface. Les pêcheurs ont pris leur courage à deux mains pour sortir le mastodonte des eaux. Une fois entre les mains des chercheurs, il a subi un procédé long et fastidieux, puis il a été naturalisé afin d’être présent au musée Te Papa.

On ignore encore combien il existe d’espèces différentes et quelle taille maximale cet animal peut atteindre. On a relevé sur le cuir des cachalots des empreintes de ventouses de 45cm de diamètre, ce qui, en extrapolant, pourrait donner des animaux d’au moins 45m de long avec des tentacules de 15m, épais comme des baobabs. Mais le zoologue Clyde Roper ne croit guère à ces dimensions monstrueuses. Il fait remarquer que les cicatrices ont pu s’agrandir au fur et à mesure que le cachalot prenait de l’âge.

Ainsi pour soulever une partie du mystère du calamar géant, des scientifiques ont entrepris d’aller traquer la bête dans les fonds du canyon Kaikoura, au large des côtes de l’île sud de la Nouvelle-Zélande. Cette fosse profonde de 2 500m est un paradis pour la méga faune mais aucun tentacule géant en vue pour l’instant.

Pourtant,  depuis 1978, plus de 50 céphalopodes géants ont été recensés dans cette partie de la Nouvelle-Zélande, pris dans les filets de pêcheurs ou échoués sur les plages. Le plus gros mesurait près de 14m et pesait 1 tonne.

Vous voulez en savoir plus concernant le calamar géant : http://www.dinosoria.com/calmar_cachalot.htm

© WakaTrip.com le blog qui ramène des légendes à la réalité.

3 Comments Le calamar géant : mythe ou réalité ?

  1. Sylvain 'avril 28th, 2010' at 12:53

    Je ne sais pas si je me baignerais à Kaikoura ; même avec les dauphins…
    Bisous !

  2. Sylvain 'avril 28th, 2010' at 12:59

    Gloup !

  3. momo 'mai 7th, 2010' at 21:37

    Connais tu le nom de ton céphalopode !
    c’est un Mesonychoteuthis hamiltoni
    a+

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *