The Food Farm, 2ème expérience de wwoofing.

La food farm est tenue par un couple de jeunes trentenaires, Angela et Nick, par ailleurs parents de trois jeunes pousses : Ruby, Mathilda et Flynn.

Présentation des hôtes :

Nick est originaire de la Barossa valley au nord d’Adelaïde (Australie). Angela y a fait ses études d’agriculture et c’est ainsi qu’ils se sont connus. Après avoir passé quelques années ensemble en Australie, ils décident de venir s’installer en Nouvelle-Zélande, pays d’origine d’Angela.

Nick et Angela travaillent maintenant pour un vignoble de la Vallée de Waipara, à proximité de la ferme : Greystone. Nick y manage 45 hectares de vignoble et Angela s’occupe de la distribution et du marketing. Ensemble, ils élèvent leurs trois jeunes enfants, gèrent la Food farm, cuisinent avec brio et sont très impliqués dans le mouvement biologique.

La vallée de Waipara est connu pour ses vins et ses bons produits, mais aussi pour ses paysages agricoles, de vignobles et d’oliveraies.

La Food Farm :

La Food farm est certifiée Bio-gro (association qui garantit la production bio en Nouvelle-Zélande). Aucun produit chimique, aucun plant et aucune graine ne sont non-biologiques. Nick et Angela y élèvent des canards, des poules, des oies, des moutons. Ils possèdent aussi un grand potager et un verger de figuiers mais aussi quelques arbres fruitiers, des groseilliers, des cassis, des framboisiers et des fraisiers. Yadi, la chienne golden retriever accompagne Nick au travail et se complait dans le rôle de grosse peluche pour les enfants.

La ferme est construite sur le principe de la permaculture que nous développerons plus tard. Leur but est de se nourrir un maximum de leurs récoltes, (autosuffisance) et de commercialiser les figues et figuiers. Ils veulent inculquer à leurs enfants le goût des choses saines et de la cuisine. Nous passons de longs moments à partager avec eux le goût de la bonne chair, et apprenons beaucoup sur les vins autant français que néo-zélandais. Il nous aura fallu faire tout ce chemin pour commencer à nous y intéresser !

Notre travail :

Chaque matin, nous devons arroser les jeunes plantes , les arbustes et nourrir les animaux. Les deux préoccupations principales dans la ferme sont de stopper les mauvaises herbes et d’irriguer correctement.

Pour maîtriser les mauvaises herbes, nous sommes amenés, bien sûr, à faire du désherbage. Mais nous apprenons aussi à couvrir de paille ou de foin, certaines parties du jardin lorsque les mauvaises herbes sont encore rases ce qui stoppe leur progression et permet de garder l’humidité plus longtemps au sol.

Ce qui nous a le plus marqué :

La peur du gel : les cultivateurs sont très préoccupés dès que la température descend. Le climat est très changeant en Nouvelle-Zélande et peut enregistrer des écarts de températures très forts. La météo joue un grand rôle pour eux, jusque tard en saison. Les dommages liés au gel pouvant entraîner l’absence de fruits ou la mort des jeunes arbres, nous avons dû, un après-midi, couvrir l’ensemble du verger de figuiers pour parer au gel annoncé. Mais, en fin d’après-midi, la température est remontée et la nuit fut calme. Il arrive parfois que les vignerons soient obligés d’allumer de grands feux dans des tonneaux entre les rangs de vignes, pour faire monter la température extérieure, et veillent ainsi toute la nuit. Nous comprenons la difficulté qu’ont les agriculteurs à dormir lorsqu’il fait froid. Malheureusement, cette année, ce fut plus tard en saison que le gel fit de nombreux dommages.

L’importance de l’eau : Le soleil étant très fort et le vent très sec, le sol est très vite aride. Il est donc indispensable pour la Food farm d’avoir un système d’irrigation performant. Il consiste en l’utilisation de tuyaux d’irrigation au sol, de sprinklers, et d’arrosage manuel chaque matin, voire deux fois par jour pendant la saison sèche. Le tout est alimenté par un tank qui stock l’eau puisée dans le sol à l’aide d’une pompe munie d’un moulin à vent.

Ce qui fait que chaque jour fut un jour différent :

Angela aime beaucoup nous lancer des défis : attraper une poule, séparer des moutons, confectionner de la pâte à modeler rose fluo pour les filles. Cela rythme nos heures de travail et les font passer plus vite.

Le repas du soir et toujours l’occasion d’une nouvelle découverte : faire des pâtes fraîches soi-même, manger le fromage fait maison quelques jours auparavant, s’affronter lors d’un concours de « qui a fait la meilleur pizza », suivi d’un concours de « qui mange le plus de chili »…

Le coucher de soleil est toujours un moment féerique dans cette vallée tout comme les nuits étoilées dont on ne peut compter les milliers d’astres lumineux… Magique !

Vécu et impressions :

Nous travaillons effectivement plus ici que chez nos premiers hôtes. Nous faisons 5h par jour et des semaines continues. La seule journée  libre, nous l’obtiendrons suite à une discussion un peu tendue sur le temps de travail. Elle nous est autorisée parce que Ludo offre ses services de photographe gracieusement pour promouvoir la Food farm. Tout le jour durant nous culpabilisons de les laisser travailler seuls, alors que nous sommes derrière nos ordinateurs.

Le lendemain, nous apprécions la faculté avec laquelle nos hôtes sont passés à autre chose et reprenons le boulot sans lésiner. Marie fait plus que ses heures pour rattraper un peu la mutinerie de la veille. Le reste de notre séjour, nous essayons d’être efficaces. Nous pensons que nos hôtes apprécient le fait que nous ne comptions pas nos heures au quart d’heure près. Contre toute attente, la confiance s’installe.

Comme nous l’avait dit Rients, ici on travaille ! Même si au début, en bons Français on a un peu de mal à concevoir de faire tant d’heures sans être payés, nous réalisons très vite que c’est plus que le gîte et le couvert qu’ils nous offrent. La nourriture est fantastique. Qu’ils soient fatigués ou non, ils font toujours l’effort de faire des repas de rêve le soir : délicieux et conviviaux.

Il faut bien le dire, il y a toujours beaucoup à faire dans une ferme et on se sent mal de rester inactifs. L’après-midi, après nos heures de travail, Ludo doit parfois séquestrer Marie pour qu’elle ne retourne pas bosser, jusqu’à ce qu’elle se mette à ronfler lourdement…

Mais quel bonheur de travailler la terre, de sentir ces bonnes odeurs, de manger le fruit de nos efforts ! Nous sommes ravis de toucher au plus prêt la vie à la ferme avec des techniques naturelles. Nick et Angela nous ouvrent en toute confiance la porte de leur maison et de leur vie de famille et nous offrent l’opportunité de (re)découvrir un autre mode de vie. C’est un moyen agréable pour nous de nous sentir proches de nos grands-parents cultivateurs, qui ont vécu de la terre durant toutes ces années.

Nos hôtes nous proposent de garder la Food farm pendant leurs vacances de Noël, et c’est avec plaisir que nous y reviendrons !

The New Complete Book of Self-Sufficiency La Bible de l’autosuffisance pour ceux qui auraient des envies de jardinage ou d’élevage.
Revivre à la campagne
Pour les allergiques à l’anglas: sur le même thème et du même auteur.

14 Comments The Food Farm, 2ème expérience de wwoofing.

  1. Francoise 'janvier 19th, 2009' at 9:55

    sALUT

    Ma photo du jour est la N° 6

  2. Patrick & Flo 'janvier 19th, 2009' at 12:19

    Salut,

    Effectivement, on a pris un peu d’avance, mais bon, on est en vacances, nous ! Merci pour votre commentaire sur notre blog, mais par rapport au vôtre, on est des amateurs.
    Si jamais vous cherchez encore du boulot après la NZ. Moi, je vous engage comme prof de photos à Singapour ! Très sincèrement, pour un très modeste photographe amateur comme moi, les vôtres sont juste magnifiques. Tout y est : le coup d’oeil, la technique et l’originalité. Un grand bravo.
    On va suivre ça de près.
    Nous continue notre périple. On est dans les fiords et on remonte vers le nord.
    Salutations
    Patrick & Flo

  3. Sylvain 'janvier 19th, 2009' at 12:21

    Bonjour ! Ma photo préférée est la 21 que je nommerai (avec l’accord des parents bien sûr)  » L’expression du Bonheur ! « 

  4. MARECHAL Sylvie 'janvier 19th, 2009' at 18:28

    Alors là c’est pas facile ! je me décide quand même, je vote pour la photo 18 « le coup de coin »

    A bientôt Bisous Bisous

  5. Fanny 'janvier 19th, 2009' at 21:49

    La 22 me plait beaucoup, continuez comme ca, il est top votre blog !

    a bientot
    bisous à vous 2

  6. kathy 'janvier 19th, 2009' at 21:59

    sans hésiter, la photo 19 puis 11, pour des raisons perso.
    Par contre, je comprends pas la 5, un soir d’octobre?? Vous avez traversé une faille temporelle?je sais por le décalage horaire mais là j’ai un peu de mal à saisir!!! lol.
    alors ki a gagné le concours de chili?
    sinon en tout objectivité, j’aime bcp la 22. La prise de vue, peut être. Je la trouve zen! je vote pour celle ci.
    bisous.
    et merci pour les commentaires sur votre travail. C’est enrichissant.
    a plus.

  7. bernard 'janvier 20th, 2009' at 0:24

    bonjour a vous deux

    je vote pour la dixhuit
    c’est .la danse des canards

    bernard

  8. Les WakaTripeurs 'janvier 20th, 2009' at 0:26

    Hello à tous, encore une fois merci pour votre rapidité à voter ! On a bien conscience que c’est frustrant de ne devoir voter que pour une seule photo par galerie 🙂 Mais nous sommes ravis de lire vos impressions sur les autres photos également ! C’est génial ! Nous allons bientôt faire le point sur les votes de l’ensemble des galeries de janvier. Vous pourrez donc voir où en sont les scores avant que l’élection ne soit close le 31 de ce mois. Le 1er février paraitra une galerie contenant l’ensemble des photos du jour et celles que vous avez élues. Pour répondre à la question de Kathy, nous sommes bien en janvier tout comme vous 🙂 mais sur wakatrip nous sommes quelque peu en retard et parlons actuellement de notre expérience de wwoofing d’Octobre dernier. Nous y exposons donc les photos qui s’y rapportent. C’est beaucoup de travail, et beaucoup de temps passé derrière les ordis !
    A bientôt pour des nouvelles de plus en plus fraîches !

  9. catphil 'janvier 20th, 2009' at 14:00

    moi je vote pour la photo 11 trop cool bisoussss a tous

  10. Les WakaTripeurs 'janvier 20th, 2009' at 23:42

    Au sujet du concours de chili, pour répondre à la question de Kathy : Angela a été forcée et contrainte de commencer le concours puisque son gentil mari lui a fait croquer un morceau de pizza très (anormalement) épicé. Elle s’est mise au défi de le finir… elle en pleure encore. Ludo, enrhumé au moment des faits, a réussi à la vaincre sans problème, et sans pleurer ! On l’a tous regardé comme un extraterrestre, attendant une quelconque réaction… Nada ! Le lendemain, les sinus étaient débouchés!

  11. guerineau jf 'janvier 21st, 2009' at 10:02

    Bjr Ludovic et Marie.
    Je suis cousin du coté de te maman . Tes parents m’ont donné les coordonnées du site et j’apprécie les photos et le partage de vos expériences. Profitez pleinement de votre temps là bas pour vous enrichir des cultures lointaines et pouvoir avoir des idées nouvelles en rentrant en France.
    bon voyage.
    jean françois .

  12. Simon RB 'février 14th, 2009' at 14:28

    Grunge art in nature

  13. Cozigou antoine 'mai 8th, 2012' at 7:46

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter parce que nous sommes actuellement en voyage en nouvelle Zélande depuis deux semaines et pour encore 3 semaines et demi. Lors de ce séjour nous souhaitons faire du woofing dans les environs de Christchurch. Votre expérience nous a beaucoup plue et nous recherchons exactement ce type d environnement. Ayant oublie mon book wwooffing en france (livret vert) et ne trouvant pas les coordonnees sur internet de the food farm, serait il possible que vous me transmettiez l email et/ou le numero de telephone de nick et angela…. Merci par avance.

    Antoine Cozigou

  14. De dauksza 'janvier 9th, 2013' at 12:14

    Une question me vient.

    Avez vous travaillé votre anglais durant ces séjours? les échanges étaient faciles? vous etes vous fait comprendre?

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *